Sommeil et Relaxation

Comment dormir sans somnifères ?

Connaissez-vous cette méthode qui emploie le subliminal auditif ?
Nous sommes tous, et à notre insu, exposés à ce type de message auditif et visuel. Les publicitaires l’avaient bien compris à une époque jusqu’à l’interdiction par le CSA.
Et cette technique s’avère être très utile pour modifier des habitudes !
Adaptée ici pour le sommeil, elle se veut rapide, 100% naturelle et à ce jour, la plus efficace.
L’écoute de ces fichiers audios ne doit pas se faire à niveau un trop fort. Ils sont relaxants et doivent être écoutés sans agressivité de façon à garder toute réceptivité.
Vous pouvez consulter le descriptif de la méthode en cliquant sur l’image ci-dessous.
formation-sommeil-programme-subliminal

Mais avant toute chose, comment fonctionne le sommeil ?

Le sommeil se déroule en général entre 22 h et 7 h, avec une succession de 4 à 5 cycles de 1h30 à 2h environ chacun.

En début de cycle, les quatre premiers stades correspondent à un sommeil de plus en plus profond qui permet de récupérer physiquement.
En fin de cycle, c’est le sommeil paradoxal, moment des rêves et d’une intense activité cérébrale, qui permet la récupération nerveuse.

Tous ces stades constituent un cycle. Il y en aura plusieurs au cours d’une période de sommeil, avec en moyenne 4 à 6 par nuit. Le premier cycle dure de 90 à 120 minutes. Les cycles suivants sont de plus en plus courts.
Le sommeil paradoxal représente 20 % du temps d’un cycle.

Les 6 phases du sommeil

Le pré-endormissement :
C’est la phase avant le sommeil. Il est caractérisé par des ondes alpha.
Durant cet état on peut ressentir des sensations visuelles ou auditives, comme par exemple, lors d’une séance de relaxation ou d’une somnolence.

L’endormissement :
Le sommeil est encore léger mais il se confirme.
Les ondes alpha font place aux ondes thêta pour une durée denviron 10 minutes.

Le sommeil léger :
Cette phase dure 20 minutes environ. Le rythme de l’électroencéphalogramme est plus lent, avec présence d’ondes « sigma ». Pendant cette phase on peut observer des ondes plus fortes provoquées par des stimulis internes dus aux changements d’activité des organes et des sens.

Le sommeil profond :
Phase de 10 minutes où les ondes sont encore plus ralenties (1 à 3 par seconde). Ce sont des ondes « delta », de grande amplitude.

Le sommeil très profond :
D’environ 60 minutes, c’est une phase où les ondes (toujours « delta) sont très régulières.
Les fonctions vitales sont au plus bas.
C’est le même sommeil que celui de la petite enfance…d’où l’importance de veiller à ce que l’enfant ait dormi régulièrement pour qu’une fois adulte, il puisse parvenir à atteindre ce stade.
Si cette régularité n’a pas été entretenue, il y a une forte probabilité que la clé de l’origine des troubles du sommeil soit celle-ci.

Le sommeil paradoxal :
6ème et dernière phase d’environ 5 à 15 minutes.
C’est la phase du rêve. On retrouve les ondes « alpha » de la relaxation.
Les seules activités sont des mouvements oculaires très rapides avec peu de sensibilité aux activités extérieures.
Il y a alors une paralysie du corps et une modification du rythme cardiaque.

La fonction du rêve est de pouvoir tout faire de façon mentalisée.

En attendant, profitez dès ce soir de cette séance et faites de beaux rêves !

Prenez bien soin de vous.

Bien amicalement,

Elisabeth


Retrouvez d’autres vidéos sur la chaine YouTube Musicothérapie & Relaxation

Enregistrer